L’insert : un système de chauffage éligible au crédit d’impôt

par

L’insert : un système de chauffage éligible au crédit d’impôt

Modernisée depuis peu grâce à l’insert, la cheminée est aujourd’hui considérée comme un système de chauffage à la fois économique et écologique. Elle contribue en effet à la réduction de la facture énergétique d’un foyer. L’insert compte d’ailleurs parmi les systèmes de chauffage éligibles au crédit d’impôt 2015.

À savoir que le crédit d’impôt 2015 ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) est une aide financière qui encourage l’amélioration de la qualité énergétique du logement, d’où son nom. Il concerne les dépenses effectuées de septembre 2014 à décembre 2015.

 

L’insert : éligible au crédit d’impôt 2015

Reconnu pour favoriser la réduction de la facture énergétique d’un foyer (il présente en effet un rendement énergétique pouvant aller jusqu’à 70 ou 80 %), l’insert compte parmi les équipements de chauffage éligibles au crédit d’impôt 2015. L’achat d’une cheminée insert comme moyen de chauffage permet ainsi de bénéficier d’un avantage fiscal de 30 %. Il faut cependant savoir que le CITE ne concerne que les dépenses d’acquisition d’une cheminée insert, et n’inclut donc pas le coût des mains d’œuvre nécessaires pour les travaux d’installation. En clair, le crédit d’impôt s’applique uniquement au prix de la cheminée indiqué sur la facture de l’entreprise ayant réalisé les travaux, hors main d’œuvre. Il ne concerne que le montant TTC du matériel, quel que soit le montant de la TVA appliquée. Sinon, opter pour un insert cheminée ayant obtenu le label « flamme verte » permet également d’obtenir le crédit d’impôt.

 

Conditions pour bénéficier du crédit d’impôt pour l’installation d’une cheminée insert 

Afin d’obtenir un crédit d’impôt pour l’installation d’une cheminée insert chez soi, il est indispensable de remplir certaines conditions : il est, par exemple, obligatoire que les travaux d’installation soient effectués dans la résidence principale du demandeur de crédit d’impôt. Sinon, l’achat des équipements pour cheminée ainsi que les travaux d’installation doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le demandeur de crédit d’impôt doit également présenter une facture (ou une attestation) établie par la société qui a fourni l’insert cheminée et effectuer les travaux d’installation, ce qui lui servira de justificatif pour bénéficier du crédit d’impôt.

 

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.